Pourquoi choisir un ioniseur Teqoya ?

TEQOYA, un dispositif unique!

L'ioniseur TEQOYA est un dispositif unique de génération d'ions négatifs, à sur-confinement de plasma, ne produisant ni ozone ni oxydes d'azote. Résultat de plus de 15 ans de travaux de Recherche et Développement, dirigés par le Professeur Jacques Breton, membre de l’Académie des Sciences de New York et Officier des Palmes Académiques en France.

Ce purificateur d'air inclut un nombre inégalé d’aiguilles émettant les ions négatifs, garantissant efficacité et sécurité maximales.

Ce système a été utilisé in vivo pendant plusieurs années dans des lieux sensibles recevant du public (crèches, cabinets médicaux, bureaux).

Professeur Jacques BRETON

Docteur ès-Sciences Physiques (Grade d'Etat) et Vice-Président et Enseignant-Chercheur de l'Université de Bordeaux.
Officier des Palmes Académiques - Chevalier de l'Ordre national du Mérite Membre de l'Académie des Sciences de New-York.
Président Directeur Scientifique du Centre d'Etudes et Recherches Bioclimatiques d'Aquitaine (C.E.R.B.A.) (1990).
Chargé d'Enseignement au Certificat International d'Ecologie Humaine (8 Universités européennes) : "Physique de l'atmosphère et Ecologie" / les phénomènes électriques et ioniques atmosphériques, leurs relations avec le milieu vivant, leur impact sur la santé (1976 - 2000).

Résumé des travaux scientifiques du Professeur Jacques Breton:

  • Polarisation rotatoire magnétique (effet Faraday) : réalisation du 1er polarimètre à photomultiplicateurs d'électrons (Thèse d'Etat et suite)
  • Résonance paramagnétique électronique (résonance de spin) en champ faible et applications. Direction de Thèses : étude et réalisation d'un nouveau type de générateurs de tensions asservies (sources de courant constant). Applications en Biophysique. Méthodes électroniques nouvelles, légères, d'investigations en microsismique, électronique impulsionnelle, traitement de signal (Direction de thèses)
  • Biophysique cellulaire : études de l'électrocinétique membranaire par moyens électroniques nouveaux, et applications aux pathologies dégénératives
  • Phénomènes ioniques atmosphériques : action sur le milieu vivant (Direction de thèse) ; études sur le milieu cellulaire en culture (Faculté de Médecine, Bordeaux); ionisation artificielle: étude de l'effet couronne et des émissions de peroxydants ; création d'un nouveau dispositif à surconfinement de plasma, sans émission d'ozone ; applications au traitement de l'air (milieux industriels, hospitalier, privé, etc.). Brevets déposés en France et dans tous les pays industrialisés
  • Direction du C.E.R.B.A.: réalisation d'un ionomètre original en site extérieur (Arcachon) pour la mesure en continu des charges électriques atmosphériques des deux signes; découverte d'une corrélation nouvelle avec le passage des fronts de perturbations météorologiques (Publication sortie en 01/98 aux Etats-Unis au Journal of Geophysical Research). Conséquences pour la physique de l'atmosphère. Etude en cours des applications industrielles et cliniques de l'ionisation négative artificielle au moyen de sources à surconfinement de plasma (sans émission d'ozone) : dépollution et décontamination des sites critiques, lieux publics et privés, etc

Les avancées de la gamme TeqAir, fruits de partenariats avec des laboratoires de pointe, ont permis la mise au point d'une technologie unique et l'apport du vent ionique :

L'action des ioniseurs TEQOYA

Les purificateurs d'air TEQOYA constituent une source d’électrons (et donc d’ions négatifs) suffisamment puissante pour déclencher la chaîne d’évènements suivants:

  • Au départ, la densité élevée d’ions négatifs émis dans l’air ambiant mène à leur capture rapide par les particules, gros ions positifs, ce qui les neutralise.
  • Ces particules neutres, soumises à d’intenses forces électriques créées par les charges négatives, sont polarisées, permettant la capture d’un ou de plusieurs électrons.
  • Les gros ions négatifs ainsi créés sont porteurs d’une charge négative qui croît avec la densité ionique négative environnante
  • L’ensemble des particules présentes, quelles que soient leur taille ou leur nature, acquièrent une charge négative.
  • Cette importante charge électrique provoque une répulsion mutuelle croissante des micro-particules suffisante pour les précipiter vers le sol de la pièce (généralement chargé positivement).

A cet effet purement “cinétique” s’ajoute un second effet germicide d’égale importance sur les bio-contaminants présents dans l’air : bactéries, virus, etc.