Pourquoi les ions négatifs sont importants?

Sans air frais, l'être humain moyen ne vivrait que trois minutes car il doit inhaler près de 10.000 litres chaque jour pour survivre. Pourquoi alors continuons-nous à consommer ce support de vie vital comme un acquit et vaguement penser que tous les airs son identiques?

La différence énorme qui existe entre un air frais présent dans un environnement naturel et ouvert et celui que l'on trouve dans des lieux étouffants, dans les appartements pollués et les véhicules confinés n'est pas seulement théorique. Nous expérimentons physiquement la différence, même si c'est encore difficile de qualifier cette différence. Nous savons simplement que inhaler de l'air frais procure de bonnes sensations.

Nos efforts pour contrôler notre environnement nous a amené à développer de l'air conditionné pour réguler la température et "rafraichir" l'air dans nos maisons, les clubs,, les magasins, les bureaux. Malheureusement, cela réduit aussi la qualité de l'air dont notre survie dépend.

Même dans des climats agréables comme ceux que l'on trouve dans la plupart des zones littorales, nous interférons avec la nature sans relâche en empoisonnant notre environnement avec divers polluants de natures différentes, les sprays des aérosols, les fumées chimiques, les fibres synthétiques, l'air conditionné et la fumée de cigarette, histoire de n'en citer que quelques-uns.

Les manuels anciens sur le yoga suggèrent qu'un étudiant désireux de parfaire son corps et son esprit par des exercices de respiration devrait pratiquer son activité près d'une cascade, dans une grotte ou, mieux encore, dans une grotte sous une cascade. Les maîtres de yoga ne peuvent pas avoir eu la connaissance des ions négatifs, mais ils étaient au courant de leurs effets bénéfiques.

La nature produit des ions positifs et négatifs en abondance, mais lorsqu'il s'agit de se sentir bien, se sont les ions négatifs qui sont importants.

Nous ressentons certains environnements comme toniques en raison de l'abondance des petits (ingérable) des ions négatifs d'oxygène dans l'air. Ces environnements sont proches des cascades, des forêts de pins ou près de la plage où les vagues se brisent sur ​​les rochers. Les zones alpines de plus de 1500 m au-dessus niveau de la mer ont également une atmosphère enrichie d'ions négatifs ce qui explique la sensation de bien-être.

Notez que vous ressentez avant un orage que l'air est chargé en ions positifs. Là encore, l'atmosphère est lourde et oppressante, entrainant souvent des comportements colériques. Après la tempête, l'air est chargé en ions négatifs, les oiseaux commencent à chanter et vous même à vous sentir vivant et soulagé. L'inhalation de cet air, chargé de petits ions d'oxygène ingérables, est la clé de ce sentiment d'être «rechargé».

Les ioniseurs ELANRA produisent la même sensation d'être'rechargé'.